Les bouteilles de plongée Groupe 1 ou Groupe 2 : c’est quoi ?

Cette notion de Groupe 1 ou 2 est ignorée par les plupart des plongeurs. Elle concerne entre autre la possibilité de charger ses blocs avec un mélange suroxygéné.

C’est la notice du constructeur et un marquage sur le corps du bloc qui nous informent de la classe de ce dernier :

  • G1 Oxygène ou Service Oxygène, peuvent contenir des gaz dit explosibles.
  • G2, ne peuvent contenir que des gaz non dangereux, comme notre bon vieil air comprimé.

En conséquence, les mélanges Nitrox jusqu’à 40 % d’O2 (et à plus forte raison au-delà) ne devraient être chargés que dans des blocs du Groupe 1. Ce qui trouble parfois la compréhension, c’est la notion d’oxyclean (blocs dégraissés pour accueillir des mélanges à plus de 40 % d’O2). Il existe en effet la fameuse règle des 40 % qui édicte que l’on peut mettre un nitrox 40 dans un bloc non oxyclean… mais cela ne change rien au fait que le bloc doit être du Groupe 1,

Notez que les blocs alu sont automatiquement classés en Groupe 1, même sans marquage spécifique.

Pour plus de précision, je vous invite à lire l’article très complet d’Alain Foret, paru dans Plongée Plaisir le 7 avril 2019 en suivant ce lien : Bouteilles de plongée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *