Un robot tueur au secours des océans

 

Un robot tueur sous les océans

Une grave menace sévit sous les mers du globe depuis quelques années  : le très venimeux poisson-lion.

Originaire de l’Océan indien, cette espèce a déjà envahi la côte atlantique de l’Amérique du Nord, le Golfe du Mexique et les Caraïbes dont elle a réussi à mettre en péril tout l’écosystème en moins de cinq ans.

Des spécimens ont été aperçus en Méditerranée, ce qui est particulièrement inquiétant lorsque l’on connaît la vitesse de prolifération de l’animal. La femelle peut en effet pondre 30 000 œufs tous les quatre jours et cela toute l’année.

Le prédateur ultime

Le poisson-lion est le prédateur ultime et sa technique de chasse est terrifiante. Il déploie et agite ses nageoires, créant ainsi une dépression qui aspire littéralement ses proies qui sont directement propulsées dans sa gueule.  Exclusivement carnivore, il s’attaque à toutes les autres espèces : poissons, poulpes, crabes, langoustes… tout est bon pour lui et le pire c’est qu’il n’a aucun prédateur, hors de son habitat d’origine. Même les requins n’osent s’en prendre à lui à cause de ses épines extrêmement venimeuses.

Le poisson-lion a tout de même deux talons d’Achille : son goût excellent et, paraît-il, des effets aphrodisiaques. Là on est sauvé !

 

Un robot tueur sous les océans
Un prédateur d’un nouveau genre pour le poisson-lion

Une entreprise américaine, la société Robotsise, vient de mettre au point un robot tueur. La machine est presque aussi vicieuse que le poisson-lion lui-même.

La machine est équipée de deux bras électrifiés qui vont foudroyer l’animal. Ce dernier sera ensuite remonté à la surface et se retrouvera bien vite sur les étals des poissonniers.

Le robot est piloté depuis la surface et, à l’heure actuelle, il n’est pas question d’étudier une version autonome qui chasserait seule dans les profondeurs.

Sources :

Robotsise 

France tv info

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *