Se déséquiper après la plongée

Dégréer son scaphandre après la plongée

J’ai un très bon ami moniteur de plongée qui a l’habitude de dire, au cours de ses briefings : la plongée c’est super, mais le problème c’est qu’il y a un avant et un après. Aujourd’hui, nous allons parler de l’après, c’est-à-dire de la manière de démonter son scaphandre (on dit dégréer) une fois sorti de l’eau.

Dans un précédent article, je vous expliquais comment remonter sur le bateau eh bien voici la phase suivante.

Gréer et dégréer son scaphandre

Prenez soin de votre matériel

La première chose à faire va être de poser votre équipement sur le sol, sans le détruire et sans blesser quelqu’un. Pour cela, dégrafez les sangles pectorales et ventrales et agrandissez au maximum les sangles d’épaules.

La première technique consiste à vous faire aider par une ou deux personnes qui soutiendront gilet et bouteille que vous quitterez comme un vêtement normal.

Mais, avec un peu d’habitude on peut aussi y arriver seul. Une fois les sangles ouvertes, saisissez fermement le bas gauche du gilet avec votre main gauche. Pendant ce temps, votre bras droit glissera dans la manche droite. Dès qu’il est sorti, saisissez la manche gauche. Vous serez ainsi en position de force pour poser doucement votre scaphandre sur le sol. Attention aux pieds tout de même, les votre et ceux de vos camarades de plongée.

Une fois votre bloc bien stable sur le sol, procédez par étape :

  • Fermez le robinet de la bouteille sans serrer comme un malade.
  • Videz l’air présent dans le détendeur en actionnant le bouton de surpression, sinon jamais vous ne pourrez dévisser le premier étage.
  • Désolidarisez les direct system de l’inflateur grâce à la bague mobile que vous ramènerez en arrière.
  • Remettez le petit capuchon sur la prise du direct system après avoir soufflé dedans (dans le petit capuchon bien sûr).
  • Dévissez le premier étage. S’il résiste, vérifiez que la bouteille est fermée (le manomètre doit bien être à zéro). Si c’est le cas et qu’il n’est toujours pas possible de dévisser le premier étage, essayez de donner un à-coup dans le sens des aiguilles d’une montre (comme si vous vouliez serrer), puis un à-coup dans l’autre sens. En général cela fonctionne.
  • Soufflez dans le bouchon de protection du premier étage pour le sécher. Surtout, ne rincez jamais votre détendeur sans ce bouchon qui empêche l’eau d’entrer dans le mécanisme.
  • Rincez soigneusement le détendeur à l’eau claire. Les clubs qui prêtent le matériel ont l’obligation d’utiliser un désinfectant. Rien ne vous empêche de faire de même chez vous. Bien sûr vous seul respirez dans votre détendeur, mais à la longue, des germes peuvent y élire domicile.
  • Mettez votre détendeur à sécher suspendu à l’ombre, jamais en plein soleil. Le bouchon du premier étage doit être retiré pour que le mécanisme puisse sécher.
  • Désolidarisez la bouteille du gilet. N’oubliez pas de vider l’eau de ce dernier par la purge rapide basse. Ne laissez pas l’eau de mer stagner à l’intérieur.
  • Rangez votre bloc de manière à ce qu’il ne représente pas un danger pour les autres ni pour vous-mêmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *