Plongée en étanche, attention aux chevilles qui enflent

Avec ce titre un brin racoleur, je veux bien sûr vous parler, au sens littéral, de l’un des problèmes majeurs de la combinaison étanche : l’accumulation de gaz dans les jambes. Quelles en sont les causes, comment l’éviter et surtout comment réagir lorsque l’on s’est laissé piégé et que l’on repart vers la surface, tête en bas.

Si le gaz s’accumule dans les jambes de votre combinaison étanche, ne cherchez pas, c’est que vous avez un problème de flottabilité. En effet, si l’air est arrivé jusque-là, c’est qu’à un moment ou à un autre, vos jambes étaient plus hautes que la valve de purge, située au niveau de votre épaule – ce qui se produit lorsque l’on n’est pas assez lesté. Et donc il a suivi le chemin qu’il préfère sous l’eau : vers le haut.

À partir de ce moment, il faut réagir vite et rétablir la situation sous peine de remonter de plus en plus vite vers la surface et de se retrouver à flotter la tête en bas, tandis que vos palmes sont hors de l’eau.

La situation n’est déjà pas agréable, mais en plus elle peut s’avérer dangereuse si vous n’arrivez pas à stopper votre remontée incontrôlée. Il peut en résulter un accident grave, comme une surpression pulmonaire.

Dans tous les cas, comme on vous le dit toujours, pensez à respirer normalement en remontant. Ne retenez surtout jamais votre respiration.

Alors que faire si cela vous arrive ?

Il y a principalement trois échappatoires.

  • Essayez de vous accrocher à quelque chose (un rocher par exemple) qui vous permette de forcer pour faire redescendre les jambes.
  • Penchez vous en avant, pour « casser » le buste, palmez énergiquement pour effectuer un demi-tour sur vous-même, comme si vous faisiez un saut-périlleux.
  • Faites une roulade sur l’une de vos épaules, une sorte de roulé-boulé. Cette méthode à l’avantage de vous obliger à comprimer la combinaison ce qui aura pour effet de chasser l’air en excès par la valve de purge.

Enfin, si rien de tout cela n’a marché, une fois en surface si vous flottez la tête en bas, gonflez votre gilet à fond, pour pouvoir vous retourner.

En résumé, pour éviter que l’air ne s’accumule dans les jambes de la combinaison étanche, il faut être bien lesté (pas assez les jambes remontent, trop lesté, vous devrez injecter plus d’air qui ne demandera qu’une occasion pour se dilater et vous entraîner vers la surface. Là encore, il y a des procédures d’urgence, j’y reviendrai une autre fois).

L’idéal lorsque vous achetez une combinaison étanche reste de faire une session de formation avec un instructeur qualifié, qui vous apprendra toutes les astuces pour gérer au mieux votre nouveau jouet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *