Nitrox

Bonjour à toutes et à tous,

Comme, en principe, la majorité des lecteurs de ce blog sont des plongeurs, je ne vais pas leur faire l’affront de leur expliquer ce qu’est le nitrox (pour les autres il s’agit d’air dans lequel on a augmenté la proportion d’oxygène). En tout cas, c’est le titre du dernier livre de Pierre Gobinet, aux éditions Seuil, que je viens de terminer à l’instant.

Vous imaginez bien qu’avec un tel titre on va parler de plongée sous-marine.

Voir Nitrox sur Amazon

L’histoire

Nash Gopler est officier de gendarmerie, mais il sent que sa vie est ailleurs. Le cadre militaire lui pèse. Passionné de plongée, il rêve de plages de sable blanc, d’eaux cristallines et de coraux à perte de vue près desquels nagent de belles sirènes. Quoi de mieux, dans ces conditions, que devenir instructeur de plongée.

La décision est prise, la hiérarchie prévenue. Gopler débarque, un beau matin, dans un centre de formation sur la Côte d’Azur. Une vie idyllique débute.

Mais être flic c’est aussi un état d’esprit et le cerveau de l’ancien gendarme, formé à repérer les mauvais coups, ne tarde pas à déclencher l’alarme. Quelque chose cloche dans cet univers parfait.

Dès lors, une série d’événements inattendus va pleuvoir sur le héros et le conduira jusqu’en mer Rouge où il devra déjouer un incroyable complot.

Ce que je pense de Nitrox

Honnêtement, sur les premières pages je me suis dit : c’est bien écrit, mais je vais encore lire un énième bouquin d’un plongeur qui nous raconte la vie qu’il aurait aimé mener. Il va nous parler des poissons, des poulpes des merveilles sous-marines, un reportage sur les fonds marins en quelque sorte.

Sauf que pas du tout. L’action est très vite engagée et à partir de là, il m’a été difficile de lâcher le bouquin. C’est rythmé, plein d’humour, écrit de manière fluide. Les personnages sont fouillés et on se met rapidement dans la peau du héros. Même l’écriture au présent, que je n’aime pas trop en principe, vient rehausser le récit et lui donner de la vie.

Bref, jusqu’à la dernière page, j’ai adoré.

Je me suis laissé dire par la bande que Pierre Gobinet travaillait sur un nouvel opus. Je serai l’un de ses premiers lecteurs.

L’auteur

Je n’ai pas rencontré l’auteur, mais je crois qu’un ami commun a programmé ça, un de ces jours, aussi vais-je me borner à vous donner la bio de la quatrième de couve :

Âgé de 42 ans, Pierre Gobinet est passionné de plongée. Saint-Cyrien, il a passé les dix premières années de sa carrière sous l’uniforme en France, dans les Balkans et à Europol. En 2007 il se reconvertit comme moniteur de plongée, mais renoue rapidement avec les réseaux policiers et militaires. Il a ensuite travaillé comme chercheur dans un centre universitaire genevois dédié à l’étude des trafics d’armes. En 2015 il a rejoint la Sûreté d’un groupe pharmaceutique français. Après New York, il vit maintenant à Paris avec son épouse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *