Entretenir la fermeture à glissière de sa combinaison

Comment entretenir la fermeture à glissière de sa combinaison

Avec le retour des beaux jours, il est temps de ressortir et de contrôler le matériel de plongée. Et là : catastrophe ! On s’aperçoit que les fermetures à glissière ne fonctionnent plus correctement. Un dépôt blanchâtre s’est formé et empêche le coulissement de la partie mobile. Un mauvais rinçage lors de la dernière utilisation et voilà le sel qui a fait son effet destructeur.

comment entretenir la fermeture de sa combinaison de plongée

Entretenez

Vous l’aurez compris, un bon entretien des fermetures à glissière commence par un bon rinçage après chaque plongée. Le mieux est, comme pour le reste du matériel, d’utiliser de l’eau douce et tiède (l’eau tiède dissout mieux le sel que l’eau froide). Faites fonctionner plusieurs fois la fermeture sous un jet d’eau courante pour débarrasser les interstices entre les dents des derniers résidus de sel. Ensuite, laissez sécher à l’ombre dans un endroit aéré.

Lubrifiez

L’étape suivante consistera à lubrifier la fermeture, mais pas n’importe comment et avec n’importe quoi. Généralement, un kit est fourni avec les combinaisons étanches. Il s’agit en fait, la plupart du temps, d’un simple bloc de paraffine ou d’un petit tube de ce produit. Personnellement, lorsque je n’en ai plus, j’utilise des morceaux de bougie. Avec les blocs solides, fermez complètement la glissière et frottez le long des dents de la fermeture puis faites jouer cette dernière plusieurs fois. Avec de la graisse de paraffine, ouvrez au contraire la glissière, prenez un peu de produit sur le doigt et étalez en quinconce sur cinq ou six centimètres une fois sur la glissière du bas et une fois sur la glissière du haut. Il existe également des produits spécifiques distribués par des fabricants spécialisés comme AbyssNaute et son lubrifiant à glissière FKR 10. ou même des sticks decire tendre pour mieux pénétrer les dents.

Stockez

Le problème du stockage est assez délicat. Même les fabricants ne sont pas forcément d’accord sur la méthode de rangement. L’idéal est de pendre la combinaison dans un endroit frais, sec et ventilé. Personnellement j’ai une étanche et une humide dont je laisse les fermetures ouvertes, en accrochant le velcro de mon étanche pour éviter que le poids de la combinaison ne déforme le zip qui est fragile sur ce type de vêtement. Pour l’humide, je fais de même : zip ouvert et velcro de col fermé pour éviter les affaissements et les déformations. Ceci dit, comme ici (près de Marseille) on plonge toute l’année, le problème du stockage ne se pose pas vraiment.

Une petite astuce

Si votre fermeture éclair est totalement grippée, vous pouvez utiliser, en désespoir de cause, un peu de vinaigre blanc passé avec un coton-tige. L’effet est rapide, mais il ne faut pas oublier de bien rincer et de lubrifier ensuite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *