Dix conseils pour plonger en toute sécurité avec les requins

diving-biology-fish-shark-dive-nassau-496028-pxhere.com

Les requins ne sont pas nos amis. Ce ne sont pas non plus nos ennemis, mais simplement des animaux sauvages, qui évoluent dans leur élément et dont l’espace vital et les habitudes doivent être respectés, au même titre que l’on doit respecter les coutumes locales quand on voyage. Sauf que dans le cas d’une rencontre avec ce seigneur des mers, une erreur de protocole peut avoir des conséquences fâcheuses.
Comment réagir en cas de rencontre ? Voici quelques pistes dans cet article invité. Vous pourrez retrouver ces infos et bien d’autres encore, sur le site : www.liveaboard.com/fr

Une plongeuse est malheureusement décédée en décembre 2017 des suites d’une attaque de requin à l’Île Coco au Costa Rica. Rohina Bhandari a été mordue par un requin-tigre durant une plongée et est décédée sur place malgré les efforts pour traiter ses blessures.  

Malgré l’incident et la peur généralisée des requins, les attaques de requins sont en réalité extrêmement rares. L’accident survenu à l’île Cocos serait la cinquième attaque de requin non provoquée confirmée au Costa Rica ces 400 dernières années. L’année 2017 a vu 88 cas confirmés d’attaques de requins non provoquées globalement sur les humains, selon l’International Shark Attack File.            

Plonger avec des requins reste une activité populaire et très recherchée vers certaines destinations de plongée populaires du globe. Bien que le risque d’être blessé par un requin en plongée soit incroyablement faible, il existe des précautions que les plongeurs et les personnes nageant en présence de requins peuvent prendre pour augmenter leur sécurité et profiter de leur plongée avec des requins. 

1- L’union fait la force 

De nombreux requins hésitent à s’approcher d’un groupe de plongeurs et préfèrent ne pas être vus lorsqu’ils découvrent des nouveautés. Plonger en groupe est une bonne manière d’assurer qu’il y ait plus d’une paire d’yeux pour détecter la présence de requins et surveiller leur comportement et son binôme/sa palanquée. C’est d’autant plus important en plongeant sans guide dans des sites fréquentés par des requins. 

2- Heure de la journée 

Évitez de plonger avec des requins à l’aube ou au crépuscule, puisque ce sont les heures de chasse de nombreuses espèces de requins. En plongeant de jour et dans de bonnes conditions de visibilité, les plongeurs peuvent éviter les heures de chasse des requins et assurer qu’ils soient vus de loin. Ainsi, le plongeur aura moins de risques de surprendre un requin ou d’être pris pour de la nourriture. 

3- Matériel de plongée et de photographie 

Les plongeurs sont conscients du fait que le jaune est une couleur à éviter dans leur matériel de plongée, car cette couleur peut attirer les prédateurs. Les appareils photo brillants et bijoux peuvent être pris pour des poissons par les requins et devraient être évités. Les plongeurs devraient garder leur appareil photo à proximité de leur corps et être conscients que le bruit et les éclairs lumineux des flashs peuvent attirer la curiosité des requins. 

4- Environs et alentours

Évitez de plonger dans des zones où les requins chassent activement, tels que les colonies de mammifères marins durant la saison de reproduction et les zones de pêche récente. Ces précautions permettront de minimiser votre risque de rencontrer un requin en chasse. Les plongeurs devraient également être au fait des zones fréquentées par les requins, de la topographie, des courants et de la profondeur d’un site avant la mise à l’eau pour profiter au maximum d’une plongée avec des requins.

5- Visibilité sous-marine

Plongez toujours avec des requins dans de bonnes conditions de visibilité. Plonger dans des sites à faible visibilité augmente le risque qu’un requin ne vous identifie pas comme un plongeur et vous confonde avec de la nourriture.

6- Prises de chasse sous-marine

Les plongeurs qui pratiquent la chasse sous-marine devraient stocker leurs prises dans un sac qui n’est pas attaché à leur équipement pour éviter que les requins attirés par le sang ne les mordent accidentellement.

7- Comportement des requins

Avant de plonger avec des requins, apprenez-en plus sur leur comportement. Ce sont des animaux intelligents qui utilisent des signaux et un langage corporel spécifique lorsqu’ils se sentent menacés par la présence d’un plongeur ; ils peuvent ouvrir la bouche, cambrer le dos, exagérer leurs mouvements et incliner leurs nageoires pectorales vers le bas.

8- Procédures de sécurité

Les plongeurs peuvent prévoir la marche à suivre lorsqu’ils voient un requin en plongée et se sentent mal à l’aise. Par exemple, vous pouvez planifier de descendre vers le fond jusqu’à ce que le requin soit passé (si c’est sûr) ou remonter lentement à la surface tout en regardant le requin.

9- Respiration & profondeur

Voir un requin pour la première fois en plongée peut-être très excitant et le point fort d’une plongée. Il est facile de perdre la notion de sa profondeur et de sa consommation d’air en même temps qu’observer le requin, communiquer avec ses binômes et prendre des photos. Les plongeurs devraient continuer à respirer et à palmer calmement tout en vérifiant souvent manomètre et ordinateur.

10- Profitez-en !

Bien que des considérations de sécurité soient utiles pour plonger avec des requins, le risque d’un accident reste insignifiant. C’est pourquoi des tas de plongeurs retournent chaque année plonger avec des requins dans des destinations telles que Guadalupe et les Bahamas. C’est vraiment une expérience incroyable. Alors restez calme, respirez et profitez-en !

Cet article a été écrit par des plongeurs et des écrivains sur LiveAboard.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *