Apnée ou plongée bouteille : jouez du tuba

Ce n’est pas parce que l’on parle ici principalement de plongée en bouteille qu’on ne peut pas également s’intéresser aux techniques d’apnée. Bien au contraire ! Pratiquer la plongée libre est même d’un grand bénéfice pour les plongeurs sous-marins en développant notamment la capacité pulmonaire et la concentration.
Je vais aujourd’hui vous parler d’un outil tout simple dont l’image est intimement liée à l’apnée, mais que tout plongeur bouteille doit avoir : le tuba.

Utilité du tuba

Le tuba sert à nager en surface sans sortir la tête hors de l’eau. C’est un instrument très pratique pour progresser sans boire la tasse lorsque la mer est un peu formée. Il est également utile aux plongeurs bouteilles qui doivent palmer pour rejoindre leur point d’immersion en leur permettant d’économiser l’air du bloc.

La respiration sur le tuba

Respirer sur un tuba est très simple, il faut serrer modérément les dents sur la partie saillante de l’embout et passer les lèvres par-dessus la petite jupette qui est généralement en silicone. Cette précision va faire rire les plongeurs avertis, mais j’ai pourtant vu pas mal de débutants serrer les lèvres sur la partie saillante… Et là ça ne le fait pas.
Il se peut qu’un peu (ou beaucoup) d’eau rentre dans le tuba, lorsque l’on s’immerge ou simplement en prenant une vague un peu plus haute que les autres. Avec un peu de pratique, pas de problèmes, on ne boit pas la tasse. Généralement on sent l’eau arriver, il suffit alors de souffler énergiquement pour l’expulser. Un petit gargouillis quand on respire sur le tuba est normal. Il reste toujours un peu d’eau dans le coude, a moins d’opter pour un modèle à soupape.

Différents types de tubas

Il existe deux modèles de tuba.

  • Le tuba simple, constitué d’un tuyau, d’un embout et d’un clip pour l’accrocher au masque. C’est celui que préfèrent généralement emporter les plongeurs bouteille, car on peut le plier et le mettre dans la poche de la Stab.
  • Le tuba à soupape, en général plus rigide et plus élaboré. Une purge permet d’expulser l’eau plus facilement. Attention, en raison de la position de la soupape, ces tubas se portent en principe sur le côté gauche de la tête.

Fixer son tuba

Pour ce qui est de la fixation du tuba, je vous invite à vous reporter à l’article que j’avais écrit sur le sujet : Cinq manières d’accrocher son tuba pour ne plus le perdre.

Ma sélection de produits : cliquez sur l’image pour voir sur Amazon

 

Mon conseil : Tuba pliable en silicone, le modèle généralement préféré des plongeurs en bouteille, car il peut se glisser dans la poche de la stab.

 

Mon conseil : Tuba soupape Aquilon Flex Aqualung double purge. C’est un modèle un peu plus sophistiqué de très bonne qualité, à peine plus cher que le précédent.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *